Quel est l’intérêt de réaliser une interview vidéo pour sa communication ? Dans un premier temps, nous allons différencier deux styles de réalisations bien différents: l’interview pour les réseaux sociaux, et l’interview narrative.

Pour les réseaux sociaux

Ce mode d’interview est de plus en plus utilisé quelque soit la typologie d’entreprise. Elle est bien souvent réalisée avec peu de moyens techniques. Le rendu n’est pas ce qui est visé en premier. Ce style d’interview a pour but de créer de la proximité avec l’entreprise et les personnes qui y travaillent. Souvent, les community managers réalisent eux même ces interviews en mode question réponse.
Là encore, c’est au bon vouloir et en fonction de la sensibilité, du pragmatisme de l’interviewer que le contenu est plus ou moins qualitatif en terme d’infos, de propos… Ce n’est pas un jugement de valeur, mais bien une différenciation de style.
Certains interviewers, ou même l’absence d’interviewer dans le cas de questions transmises écrites, dirigent la discussion vers un aspect souvent privé de la vie des personnes. Pendant le confinement, on a vu bien souvent des entreprises demander à leur employés en télétravail de nous montrer leur bureau, leur cadre, leur contexte. Pas de chance si c’est mal rangé, voire pas rangé du tout… normalement on s’en fiche puisque c’est privé.

Ce style d’interview est bien souvent rattaché à un instant précis, un événement, une occasion en particulier. C’est très efficace en terme de récurrence pour occuper l’espace réseau. L’importance laissée au cadre, à l’éclairage, et parfois même au son est souvent secondaire, malheureusement.

Réalisation vidéo - Film d'entreprise
Lire la vidéo

L’interview narrative

C’est le cas qui nous concerne plus et nous intéresse, parce que plus que la forme, c’est le fond qui va nous donner une structure narrative.
On se sert du propos raconté pour construire la narration de notre film.

Nous, nous aimons particulièrement se mettre en discussion avec les personnes que nous venons écouter. On se met en configuration de tournage, et puis on discute, avec une trame de thèmes à aborder, mais sans la rigidité d’une suite de questions-réponses.
Dans ce cas de figure, on se sert également des images pour présenter celui qui parle. Le son lui, constitue la base de la structure sur laquelle on vient ajouter des images d’illustration. On est plus près de l’approche documentaire en réalité.

La mise en scène, l’éclairage, la lumière, sont autant d’éléments qui apportent du sens aux images.